Les feux d’artifices

Oui, allons-y gaiement avec les feux d’artifice.

Il n’y a vraiment aucun problème à redouter et puis ils sont si beaux à observer. Je ne m’en lasserait jamais.

Quoi? Pollution dites-vous?

Bah! Le bruit peut-être.

Mais qu’advient-il donc des résidus de la combustion des métaux pour la création des effets lumineux et sonores ainsi que de la pollution de l’air?

COULEURS PRODUITES MÉTAUX UTILISÉS
Violet Plutonium
Bleu Cuivre
Vert Baryum
Jaune Sodium
Orangé Calcium
Rouge Strontium ou Lithium
Blanc Aluminium + Magnésium
Doré Fer + Carbone + Souffre
Argenté Titane + Aluminium
Scintillements Antimoine
Étincelles Aluminium
Fumées Zinc
Détonations Poudre noire

« Mais ces éléments brûlent tous », s’insurgeront les fervents admirateurs et défenseurs de ces spectacles.

À vrai dire, je n’en suis pas certains. Des combustions partielles et même des ratés surviennent certainement et alors ces métaux non consumés tombent un peu partout, et malheureusement là où il ne faut pas.

Maintenant, posons-nous la question honnêtement. L’air, l’eau et les terres arables ont-ils besoin de cette pollution tellement inutile, sans parler des particules fines qui affectent nos poumons en plus de contaminer nos breuvages et notre nourriture? Faut-il mentionner que nos troubles pulmonaires, digestifs, cutanés et autres dysfonctionnements, surtout chez les enfants, sont occasionnés par quelque chose de néfaste?

À L’HEURE D’UNE PANDÉMIE MONDIALE, DES GRANDS BOULEVERSEMENTS CLIMATIQUES ET DES REMISES EN QUESTION, EXAMINONS SÉRIEUSEMENT CETTE PROBLÉMATIQUE.

NOUS DEVONS, SOIT CHOISIR ENTRE NOTRE SANTÉ, NOTRE SURVIE, TOUT COMME CELLE DE LA PLANÈTE, OU LA POURSUITE DE CES PUÉRILS DIVERTISSEMENTS. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.